Sanitaire (FR)

Stop5G_ENJEUX SANITAIRES_FR_Vignette.png

5G et les impacts sanitaires

INTRODUCTION : L’exposition au rayonnement électromagnétique de haute fréquence (aussi appelé rayonnement non ionisant, RNI) explose depuis plus de deux décennies. Il s’agit vraisemblablement de l’exposition environnementale anthropique qui a augmenté le plus rapidement depuis le milieu du XXe siècle. En raison de la prolifération exponentielle de l’utilisation d’appareils de communication mobile (smartphones, WiFi, Bluetooth), les niveaux d’exposition aux hautes fréquences se situant dans la bande de fréquence de 1 GHz ont été multipliés par environ 10 puissance 18 (un milliard de milliards) par rapport au niveau de rayonnement naturel. Cette exposition pourrait encore considérablement croître ces prochaines années, puisque le marché nous propose désormais une pléthore de gadgets connectés et de champs d’application pour la 5G, comme l’industrie de la surveillance et de la reconnaissance faciale. Nous subissons ce rayonnement à tout moment et dans presque tous les lieux, de la conception à la mort. Aucune autre civilisation n’y a jamais été exposée auparavant. La vie humaine, animale et végétale sont-elles capables de supporter une telle exposition, permanente et sans répit ? Rien n’est moins sûr. [TEXTE INTÉGRAL]